magnolia-trees-gc9b3453d9_1920.jpg
CERCES logo.jpg
siteon0-72c0b.png

Formation introductive

Introduction

  • aux enjeux de la comptabilité écologique/socio-environnementale/multicapitaux,

  • aux principes et à la méthodologie de CARE, qui est à la fois un projet de société en réponse à ces enjeux, et le seul modèle comptable dédié à cette réponse

Formation commune au CERCES et à la chaire "Comptabilité écologique"

Depuis 3 ans, la chaire propose une introduction aux enjeux de la comptabilité écologique et au modèle CARE (Comprehensive Accounting in Respect of Ecology). Cette formation est maintenant ouverte à toutes et à tous, au-delà de la recherche, et devient commune au CERCES, afin de la proposer complètement aux professionnel-le-s, aux ONG, et à toute personne, concerné-e-s par

  • les enjeux écologiques,

  • l'évolution des organisations en lien et

  • des réponses à la fois opérationnelles et scientifiques à ces questionnements.

Cette formation combine des analyses techniques, scientifiques et critiques sur ce qu'est

  • la comptabilité,

  • la normalisation extra-financière actuelle et

  • les controverses sur son écologisation.

Elle mobilise une approche unique multi-disciplinaire (gestion, économie, histoire/anthropologie, sciences écologiques, bioéconomie, philosophie, etc.), couplant une vision recherche et une vision pratique.

Elle introduit par ailleurs les principes et la méthodologie de CARE, apparaissant à la fois

  • comme projet de société en réponse aux controverses sur la redirection écologique de la comptabilité et des organisations humaines,

  • et comme seul modèle comptable dédié à cette réponse.

Durée, horaires et lieu

3 jours 

9h-12h15 & 14h15-17h30

15mn de pause matin et après-midi

(Jours consécutifs ou proches)

Plusieurs sessions par an (périodes données à titre indicatif):

  • Automne (Septembre ou octobre)

  • Hiver (Janvier)

  • Printemps (Mars ou Avril)

  • Ete (Juin ou Juillet)

Prochaine session:

  • Mardi 5 juillet 2022

  • Mercredi 6 juillet 2022

  • Vendredi 8 juillet 2022

Modalités de participation

Formation à distance

Le lien de connexion sera envoyé aux personnes inscrites

Contenu

Pour plus d'informations

Jour 1 et Matinée Jour 2

Thèmes abordés :

  • Que signifie un "enjeu écologique"?

  • Pourquoi la comptabilité pour aborder les enjeux écologiques ?

  • Qu'est-ce que la comptabilité (point de vue anthropologique, structurel, gestionnaire)?

  • Actualité de la comptabilité socio-environnementale (au niveau français, européen et international)

  • Controverses et enjeux de la comptabilité socio-environnementale (notamment double matérialité, connexion financier/extra-financier, instrumentalisation des enjeux sociétaux/approches non instrumentales, etc.)

  • Lien avec les débats sur la finance durable

  • Analyse de ces controverses au moyen (en particulier) de l'anthropologie de la comptabilité, des sciences écologiques et bioéconomiques et de l'éthique environnementale

  • Fondements du projet/modèle CARE, comme réponse aux impasses de la comptabilité écologique mises en évidence : le projet CARE comme projet scientifique de restructuration de l'architecture des activités organisées

  • Présentation de la communauté CARE (fonctionnement, acteurs associés, expérimentations/projets en cours, etc.)

Après-midi Jour 2 et Jour 3

Thèmes abordés :

  • Bases du cadre conceptuel du modèle CARE

  • Présentation de la structure méthodologique du modèle CARE

  • Présentation de quelques cas théoriques basés sur des cas réels stylisés

Responsable de l'organisation de la formation 

Aurélien Oosterlinck

Coordinateur de la chaire "Comptabilité écologique" ​

Contact (organisation de la formation)

Tout public, sans prérequis

  • Gratuit pour étudiants et enseignants-chercheurs

  • Autre public: Adhésion au CERCES obligatoire plus inscription: 

    • Inscription tarif normal: 200€ (150€ jusqu'à fin 2022 - tarif de lancement)

    • Inscription tarif réduit: 160€ (120€ jusqu'à fin 2022 - tarif de lancement)

Formation non certifiante, introductive notamment au modèle CARE mais ne permettant pas sa mise en oeuvre

Attestation de suivi fournie en fin de Jour 3

Formateur

Alexandre Rambaud

Docteur en mathématiques et en sciences de gestion

Maître de conférences à AgroParisTech

Chercheur au CIRED (Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement) 

Chercheur associé à l'Université Paris-Dauphine

 

Directeur scientifique du CERCES

Co-directeur/cofondateur  de la Chaire "Comptabilité écologique"
(AgroParisTech – Université Paris-Dauphine – Université de Reims Champagne-Ardenne – Institut Louis Bachelier / Ministère de la Transition Ecologique – LVMH – Groupe Rocher – Agglomération Cœur d'Essonne– Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables – CDC Biodiversité – CDC Recherche – Vertigo Lab – Dame A La Licorne )

Codirecteur du Département "Economie & Société" du Collège des Bernardins

Codirecteur au sein du Collège des Bernardins du programme de recherche "Entreprises humaines: Ecologie & Philosophies comptables"

Membre

  • de la Commission Climat & Finance Durable de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)

  • du Comité sur l’Information de Durabilité de l’Autorité des Normes Comptables (ANC)

  • du Conseil Scientifique du Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie

  • du Technical Working Group de la Net Zero Initiative

  • du CA de l'Association Francophone de Comptabilité

Academic Fellow de l’Institut Louis Bachelier

 

Sa recherche porte d'un côté sur la théorie de la comptabilité financière (avec une approche notamment historique et sur ses fondements conceptuels) et, d'un autre côté, sur l'écologisation de la comptabilité et de l'économie, travaillant, dans ce contexte sur la question de l'écologisation elle-même d'un point de vue scientifique, anthropologique et philosophique. Il codéveloppe dans ce cadre le modèle/projet CARE et est consultant scientifique auprès de plusieurs entreprises sur la mise en oeuvre de ce modèle.

Ancien enseignant de comptabilité et d'analyse financière à HEC Paris, à l'ENSAE et à l'Université Paris-Dauphine, il est responsable des enseignements de comptabilité/analyse financières et de la spécialisation en finance durable à AgroParisTech. Il enseigne également la comptabilité écologique dans plusieurs autres établissements (Université Paris-Dauphine, Mines, Ponts, Kegde BS, Neoma BS, etc.).

Formation Jour 1 et Matinée Jour 2

 

La prise en compte des questions socio-environnementales dans les systèmes comptables des organisations est de plus en plus identifiée comme étant un enjeu "critique", comme l’indiquent, par exemple,

  • le rapport du High Level Expert Group on Sustainable Finance (2018) qui a énoncé des recommandations pour le déploiement du plan d’action européen pour une finance durable ou

  • le rapport officiel français "L'entreprise, objet d'intérêt collectif" (2018), préambule à la loi PACTE (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation de l'Entreprise).

Dans ce contexte, une course internationale pour une normalisation comptable extra-financière est en train d'avoir lieu, dans un silence médiatique et sans réel débat citoyen. Dans cette course, l’Union Européenne fait face à l’ISSB (International Sustainability Standards Board).

Or au-delà d'aspects techniques et stratégiques, l'opposition entre ces deux projets de normalisation comptable extra-financière est surtout et avant tout conceptuelle et philosophique: elle repose sur deux visions divergentes de la comptabilité et en regard, de l'entreprise, de la nature et des êtres humains.

La comptabilité, source d'enjeux théoriques, philosophiques? 

La comptabilité semble n'être qu'une simple technique "froide" et calculatoire de gestion, relevant de pratiques un peu nébuleuses et insipides, et surtout ancrées dans un capitalisme financiarisé ?

Cette vision très répandue des systèmes comptables est d’ailleurs amplifiée par la majorité des enseignements universitaires ou professionnels et par les traitements médiatiques, qui se concentrent uniquement sur la comptabilité comme technique quantitative financière, économique, et fiscale, tour à tour rébarbative ou source de rentabilité accrue.

Or cette perspective est très loin de refléter la richesse et le rôle central qu’elle a joué et qu’elle peut jouer pour préparer l’avenir, tout en évitant le champ des controverses sociétales, voire politiques, qu’elle permet d’aborder et de structurer.

Pour aller plus loin

La comptabilité est en fait, depuis les débuts des civilisations humaines, l'architecture des activités humaines organisées, le langage naturel permettant de structurer ces organisations!

Elle apparaît à l'interface entre des enjeux très pratiques, de terrain, et des visions conceptuelles, philosophiques, sur la façon:

  • de concevoir, représenter les organisations et le monde dans lequel elles vivent,

  • de comprendre la responsabilité, la redevabilité des organisations

  • de mesurer et construire des représentations chiffrées adaptées, tout en interrogeant le processus de construction de ces chiffres

  • de rendre des comptes (à qui et pourquoi)?

La comptabilité est ainsi un moyen central pour envisager l'évolution des modèles organisationnels et en retour de nos économies et sociétés.

Cette formation vise déjà à introduire ces questions et à montrer à la fois l'importance de la réflexion comptable dans l'écologisation de nos sociétés,

tout en mettant en lumière les grandes controverses qui traversent la redirection écologique de la comptabilité.

Pour cela, cette formation s'appuie sur des connaissances transverses, alliant de façon unique, analyses comptables, économiques/bioéconomiques et sciences écologiques.

Formation Après-midi Jour 2 et Jour 3

Par-delà les controverses, (re)créer une comptabilité pour construire des organisations écologisées:

Le modèle CARE et le projet de société associé

Cette analyse de la comptabilité et de son écologisation (Jour 1 et Matinée Jour 2) conduit à mettre en évidence que plusieurs options/propositions actuelles de comptabilité, voire de normalisation comptable extra-financière, ne sont pas alignées sur une véritable possibilité d'écologisation - cette notion d'écologisation étant définie le Jour 1.

En effet, de nombreuses orientations de la comptabilité extra-financière tendent:

  • vers un certain greenwashing ou une financiarisation de la nature et des êtres humains

  • tout en ne prenant pas au sérieux les possibilités de la comptabilité pour réorienter des modèles organisationnels. La comptabilité est ainsi souvent vue, dans ce domaine, comme devant n'être qu'une simple caisse de résonnance des efforts positifs des organisations en matière socio-environnementale et non comme un cadre pour reconstruire et accompagner une reconstruction des modèles organisationnels

Il s'agit donc de propose sur des bases scientifiques et opérationnelles un modèle comptable inscrit dans un vrai projet d'écologisation socio-économique.

C'est par définition le projet et le modèle CARE (Comprehensive Accounting in Respect of Ecology)

Cette formation propose ainsi une introduction:

  • à la communauté, très active, derrière CARE (son fonctionnement, son ampleur, son organisation, etc.)

  • à ce qu'est CARE (et ce que n'est pas CARE)

  • au cadre conceptuel et méthodologique de CARE

  • à des cas d'applications de CARE 

Pour aller plus loin