top of page
  • CERCES

Chômage & préservation des capitaux humains

Dernière mise à jour : 8 avr. 2022

Un travail de recherche contribuant à l'évaluation de l’expérimentation TZCLD (Territoires zéro chômeur de longue durée), en analysant les actions de restauration / préservation des capitaux humains, et leur valorisation, dans une entreprise à but d'emploi, est en cours à l’Université de Poitiers (recherche dirigée par Jean-Christophe Vuattoux, membre du CA du CERCES, avec Elodie Neau, Benjamin Dreveton et Clément Carn).

Elle mobilise le cadre conceptuel de CARE.


Cette recherche-action a été initiée par Actypoles-Thiers dans le cadre des travaux du groupe "Comptabilité CARE et communs" que "La Coop des Communs" a créé en 2018.

Elle associe des chercheurs et des acteurs, au premier rang desquels les "porte-parole"/"traducteurs" des capitaux humains, en l'occurrence les employés d'Actypoles-Thiers.

Une valorisation commune est organisée avec les expérimentations engagées par les autres membres du groupe "Comptabilité Care et communs" de La Coop des Communs.


Extrait de l'article:

"C’est notamment à cette aune-là, celle du capital humain restauré", que Gabriel Lenot , directeur d'Actypoles (entreprise à but d’emploi (EBE) créée à Thiers en 2017, dans le cadre de l’expérimentation TZCLD), aimerait pouvoir évaluer la valeur d’Actypoles:

"Combien de personnes qui n’étaient plus capables de travailler le sont aujourd’hui! Combien ont retrouvé une sécurité économique! Si on évalue nos entreprises à l’aune d’une comptabilité [celle du modèle CARE] qui permet de montrer que l’on crée de la valeur humaine ou environnementale de manière plus forte, alors on fera peut-être changer l’entreprise d’une manière générale".


Suite ici: https://www.secours-catholique.org/sites/scinternet/files/publications/res753_001-040_1.pdf



36 vues0 commentaire
bottom of page